simon page osteopathe - Produits, offres, nouvelles

Articles

Sciatique et ostéopathie

il y a 4 mois

L’ inflammation du nerf sciatique, particulièrement douloureuse, peut devenir invalidante lorsqu’elle s’installe dans le temps.

En complément d’un traitement médical, l’ostéopathie a démontré son efficacité sur ce type de pathologie.

En tant  qu’ostéopathe nous sommes spécialisés dans la prise en charge rapide de cette douleur !

Nous allons vous expliquer dans cet article ce qu’est une sciatique et comment nous pouvons vous soulager rapidement.

Qu’est-ce qu’une sciatique ?

La sciatique est due à la compression d’un nerf, dans ce cas précis il s’agit du nerf le plus gros du corps, le nerf sciatique.

La sciatique est donc une douleur nerveuse que votre ostéopathe peut traiter en libérant les muscles et autres structures qui en sont à l’origine.

 

La sciatique, à quoi est-elle due ?

Le nerf sciatique prend naissance au sein des vertèbres lombaires et sacrées, ils descendent via l’articulation de la hanche pour se diviser en deux branches au niveau du genou.

Dans la plupart des cas, la sciatique est due à une simple compression de ce nerf. Cette compression peut être provoquée par une hernie discale localisée au niveau des lombaires.

On parle alors de sciatique par hernie discale. Il existe d’autres causes possibles puisque l’arthrose, une fracture de la hanche ou encore une tumeur peuvent également entraîner ce type de symptôme.

Comment soigner une sciatique avec l’ostéopathie ?

Pour soigner votre sciatique votre ostéopathe va intervenir à partir du moment où il s’agit d’une sciatique commune, ce qui est le cas dans la majorité des situations. Les différentes manipulation de votre ostéopathe vont permettre de soulager efficacement les douleurs.

En s’appuyant sur les examens médicaux déjà réalisés par le patient, il va affiner son diagnostic et définir précisément la localisation de la compression afin de la libérer et ainsi soulager vos douleurs.

Simon Page, ostéopathe à Bayonne.http://osteopathie-bayonne.fr/

Ostéopathie et Lumbago

il y a 4 mois

Pour commencer nous allons essayer de définir le plus simplement possible le Lumbago.

le lumbago c’est tout simplement une lombalgie aiguë ou bien simplement une forte douleur, le plus souvent brutale, dans le bas du dos.
En cas de lumbago ne paniquez pas, car c’est une pathologie très répandue en France.

L’ensemble des études concluent que  60 à 70% des français âgés de 30 à 64 ans ont déjà connue des douleurs lombaires, de différentes intensités, dans les 12 derniers mois.
D’autre part, ces maux de dos sont la première cause de maladie professionnelle et d’arrêt du travail, ils sont donc à prendre très au sérieux ! Cet article a pour but de vous expliquer les diverses causes et les différents fonctionnements de ces douleurs, et comment l’ostéopathie peut vous aider à vous soulager durablement.

Les lombaires : définition

Les vertèbres lombaires correspondent aux 5 dernières vertèbres de la colonne vertébrale.

Elles sont séparées les unes des autres par un disque cartilagineux, ce disque est très important car il limite les frottements entre les surfaces articulaires et il sert également d’amortisseur.

L’empilement de l’ensemble des vertèbres de la colonne vertébrale forme le canal rachidien, dont le rôle principal est de renfermer et de protéger votre moelle épinière.

Certaines racines nerveuses, émergeant de la moelle, sont destinées aux régions inférieures de l’organisme (comme le nerf sciatique, par exemple). De plus, tout un système musculo-ligamentaire et tissulaire permet de maintenir la colonne lombaire et de réaliser différents mouvements du dos.

 

Pourquoi votre dos ce bloque-t’il ?

Vous avez voulu ramasser un objet au sol ou bien déplacer un meuble, et là… 

Il arrive même que parfois il n’y ait aucun facteur déclenchant… Cependant il existent des facteurs favorisants les douleur du dos ; les causes sont assez diverses, et plus ou moins graves. Il est alors primordial pour l’ostéopathe de se renseigner sur vos symptômes, votre mode de vie et vos antécédents, afin de connaître l’origine d’une lombalgie.

1. Origine mécanique du lumbago :

C’est la plus fréquente. Par exemple, elle peut avoir lieu suite à des micro ou macro traumatismes (personnes qui exercent des métiers physiques où le port de lourdes charges est fréquent, comme les maçons, les déménageurs, etc.), d’une scoliose, d’une inégalité de longueur de jambes, de genoux ou de chevilles en valgus (vers l’intérieur) / varus (vers le dehors), etc. Cela peut créer, au fur et à mesure des années, une trop grande solicitation de vos lombaires, qui, un jour, vont provoquer une douleur très vive.

2. Origine traumatique du lumbago :

C’est le blocage suite  à un accident de voiture type “coup du lapin” ou une chute sur les fesses, accident du travail ou bien chute de cheval pour les traumatisme les plus fréquents. Même si ce traumatisme date de quelques années, cela peut fragiliser le rachis ou les disques intervertébraux, et entretenir des tensions tout le long de la colonne vertébrale.

3. Origine viscérale du lumbago :

Votre blocage de dos peur venir d’un problème de ventre. Il est important de savoir que tous les organes s’attachent sur la colonne vertébrale. Ainsi, des tensions dans l’un des systèmes (diarrhée, constipation, prostatite, etc.) favorisent des tensions au niveau de la colonne, et inversement.

 

► Consulter votre osteopathe à bayonne ◄

 

4. Origine pathologique du lumbago :

C’est le cas du blocage qui est due à une maladie. Les principales sont l’arthrose, d’arthrite, d’ostéoporose, de spondylarthrite, ou d’hernie discale connue. Cela peut venir créer des dysfonctionnements importants sur la zone lombaire. La douleur peut également être d’origine compressive en cas de hernie discale. C’est à dire que les nerfs au niveau lombaire sont irrités, car ils subissent une pression/compression. Les symptômes associés sont souvent des nevralgies, douleurs de type sciatique ou cruralgie. à type de décharges électriques dans la cuisse, parfois même jusqu’au pied, correspond au trajet d’un nerf comprimé.

5. Origine neuro-sensoriel du lumbago :

Un lumbago peut être déclanché par des troubles neurosensitifs et proprioceptifs  ou de l’extéroception. Ce sont pour la plupart des lumbago lié à un problème postural et peuvent venir favoriser des lombalgies chroniques (par exemple, des entorses à répétition mal soignées, des lunettes de vue non portées ou mal adaptées, etc.).

6. Autres éléments déclencheurs d’une lombalgie :

Le lumbago peut arriver à la suite d’un port d’une charge lourde, d’un excès brutal de sport, ou d’une grosse période de stress. Ces événements peuvent déclencher brutalement un mal de dos qui n’existait pas auparavant. Les personnes y étant les plus exposés, sont celles ayant une mauvaise posture, qui ne pratiquent aucune activité sportive, et qui sont assises derrière un bureau toute la journée.

Le rôle de l’ostéopathe dans un lumbago :

La plupart du temps les médecins prescrivent des anti-inflammatoires associés à des anti douleurs. Malheureusement ce traitement, est la plupart du temps inefficace, ou alors les médicaments camouflent la douleur, elle va réapparaitre quelques semaines ou quelques mois plus tard. Un lumbago non traité et mal pris en charge peut alors se transformer en douleur chronique et devenir particulièrement handicapant !

Les séances d’ostéopathie ont pour effet de diminuer le plus rapidement possible les douleurs du dos. Le second effet sera d’éviter que votre douleur ne dure dans le temps. Elles ne vont pas réapparaitre ou bien par période plus importante, avec une intensité beaucoup plus faible.

Comme nous l’avons dit dans le paragraphe précédent, les causes de votre lombalgie peuvent être très diverses. Cela peut donc vous surprendre, au premier abord. Voilà pourquoi, en cas de douleurs au niveau du bas du dos, l’ostéopathe sera très efficace car il va prendre en compte l’ensemble de votre corps et permettre ainsi de retrouver un équilibre global. Il regardera votre posture, corrigera les lésions existantes au niveau des articulations lombaires, détendra les contractures réflexes des muscles contractés, relâchera les articulations du dos et du bassin, soulagera les tensions viscérales, diaphragmatiques… Il réussira rapidement à vous soulager afin que vous puissiez retrouver votre mobilité

Le lumbago, est-ce que c’est grave ?

Dans la plupart des cas : plus de peur que de mal !
1 à 3 séances d’ostéopathie maximum sont en général suffisantes pour vous permettre d’aller beaucoup mieux lors d’un lumbago. Il est parfois nécessaire de consulter un spécialiste ou bien de faire de passer des examens complémentaires. En effet, si, par exemple, il y a une suspicion de fracture (après être tombé assez violemment, et que la douleur est constante depuis), si la douleur persiste et que vous avez plus de 55 ans, si vous prenez au long cours des corticoïdes, si vous avez un cancer ou une tumeur connue, si la douleur est associée à des symptômes inquiétant, etc.

Il est possible d’appeler votre ostéopathe, avant de prendre rendez-vous,afin de lui demander conseils. En cas de doute, il ne prendra pas de risque et pourra vous orienter vers d’autres professions ou vers votre médecin, afin de vous faire passer des examens complémentaires.

Quand consulter votre ostéopathe pour un lumbago ?

En période aiguë, il est important de venir consulter le plus rapidement possible, même si votre douleur est intense et que vos mouvements sont très réduits.
Il est important de ne pas laisser votre douleur et d’attendre que cela passe car il y a de grands risques pour que votre état s’aggrave. La première séance aura pour but de vous soulager rapidement. Lors des séances suivantes l’ostéopathe va permettre que votre corps ne créé pas de compensation et soit complètement rétabli. Lors d’un lumbago, votre corps fait du mieux qu’il peut et s’organise de façon à diminuer la douleur en fonctionnant le mieux possible malgré les troubles physiques. Tout peut très bien fonctionner pendant un certain temps, mais à la faveur d’un élément déclencheur : port de charge ,digestion difficile, stress, il va se rebloquer.

 

Les conseils de votre ostéopathe pour votre lumbago :

Conseils à suivre en période de douleur aiguë :

Vous pouvez appliquer du chaud avec une bouillotte, un patch chauffant, une serviette chaude et humide

Il est efficace de massez la zone douloureuse avec de l’huile d’arnica, ou bien une crême ou un baume au camphre.

Enfin penser à étirez votre dos : par exemple, l’un des étirements possibles peut se faire allongé sur le dos, genoux repliés sur votre poitrine, exercer des petits mouvements circulaires ou d’avant en arrière.

Conseils à suivre, même hors période aiguë, pour éviter un lumbago :

Lors de manutension et port de charge lourdes : fléchissez les jambes, placez les genoux de part et d’autre de l’objet à soulever, gardez le dos droit, poussez sur vos cuisses.
Il est nécessaire de pratiquer une activité physique régulière. 2H00 de sport par semaine est conseillée afin de muscler votre dos et éviter l’usure prématurée des disques articulaires. Pensez à y intégrer des échauffements et des étirements réguliers et adaptés.
Le matin, pour sortir du lit, lorsque les muscles ne sont pas encore prêt : placez-vous sur le côté, pliez les jambes, redressez-vous, en vous aidant de vos bras, et en laissant les jambes descendre en dehors du lit.
Si vous travaillez derrière un ordinateur, ne restez pas constamment assis et levez-vous de temps en temps, pour vous dégourdir les jambes et vous étirer (y compris en voiture, en train ou en avion, surtout si vous voyagez beaucoup).